Entre châtaignier et robinier

La pandémie de COVID-19 a touché le monde entier, et nous n’avons pas été épargnés, notamment en ce qui concerne notre principale matière première : le bois de châtaignier français. Les raisons ne sont pas tout à fait claires, mais une chose est sûre : depuis le début de la crise, nous avons beaucoup de mal à importer du bois de châtaignier depuis la France. Il est même devenu presque impossible de vous fournir des piquets en châtaignier (lien). Mais que se passe-t-il exactement ? Selon nous, cette situation est due à plusieurs facteurs, dont le principal est une explosion de la demande en France – un peu comme si le confinement avait fait réaliser aux Français que leur pays regorgeait de bois de qualité. Résultat : les fabricants ont été submergés de commandes. Ils ont alors essayé de satisfaire tout le monde, mais par ces temps incertains, ils ont fini par donner la priorité à leurs clients français… ce qui est tout à fait logique, puisqu’ils ne savaient pas si les frontières allaient rouvrir, ni quand.

Châtaignier ou robinier

Entre-temps, le pic est passé et les incertitudes se sont progressivement dissipées. Nous espérions donc nous constituer en un clin d’œil un nouveau stock de poteaux en châtaignier, mais en raison des nombreuses commandes reçues ces derniers mois et d’un approvisionnement toujours restreint, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. La mauvaise nouvelle, c’est que nous ne pouvons pas y faire grand-chose…

La bonne nouvelle, c’est qu’Eric a trouvé une alternative, à savoir des poteaux en robinier (lien).

Le robinier, ou Robinia pseudo acacia, compte parmi les variétés de bois les plus durables d’Europe. Il est d’ailleurs souvent utilisé comme alternative aux bois exotiques. Le bois de robinier relève de la classe de durabilité 1 (lien), tandis que le bois de châtaignier s’inscrit dans la classe de durabilité 2.

Il n’existe aucune différence de couleur ou de grisaillement entre les deux. La seule différence est que le robinier est généralement plus tortueux, ce qui lui donne un certain charme, mais peut déplaire aux amateurs de poteaux bien droits.

Différence de prix

Notre collègue Jorg a préparé une sélection de poteaux pour vous donner une idée des différences entre le châtaignier et le robinier.

De gauche à droite : les deux premiers poteaux (trait bleu ciel) sont des poteaux en châtaignier d’un diamètre de 7-9 cm. Ne faites pas attention aux longueurs, et concentrez-vous plutôt sur les épaisseurs. Vous pouvez donc recevoir cette variété en commandant des poteaux d’un diamètre de 7-9 cm. Comme vous pouvez le voir, l’un des deux est lisse, tandis que l’autre porte encore des morceaux d’écorce (qui tomberont avec le temps).

Les poteaux 3 et 4 (trait orange) sont des poteaux en robinier d’un diamètre de 6-8 cm. L’un des deux est nettement plus fin qu’un poteau d’un diamètre de 7-9 cm, tandis que l’autre présente une épaisseur comparable. Le robinier a toujours été légèrement plus cher que le châtaignier, mais puisque l’offre en robinier excède aujourd’hui l’offre en châtaignier, la tendance s’est inversée.

Différence de forme

Les poteaux 5 et 6 (trait vert) sont des poteaux en robinier d’un diamètre de 8-10 cm. Leur prix est similaire à celui des poteaux en châtaignier de 7-9 cm, mais vous en profiterez plus longtemps.

Les poteaux 7 et 8 (trait violet) sont des poteaux en robinier d’un diamètre de 10-12 cm. Les poteaux gris (trait jaune) placés tout à droite montrent que les deux bois grisaillent de la même manière. Vous pouvez donc parfaitement combiner des poteaux en robinier avec une ganivelle française en châtaignier (lien). Pour information : le poteau en robinier est celui de gauche, et le poteau en châtaignier est celui de droite.

Puisqu’ils sont coupés dans du bois naturel, nos poteaux ont tous un diamètre et une forme uniques, et ce, peu importe que vous optiez pour du châtaignier ou du robinier. Il arrive qu’un client nous demande de lui trouver des poteaux présentant le même diamètre ou la même forme. Nous sommes malheureusement obligés de refuser – d’une part parce que cela nous demanderait trop de temps, et d’autre part parce que « aussi droit que possible » est un critère subjectif.

Cela dit, si la forme est à vos yeux particulièrement importante, vous pouvez toujours venir choisir vos poteaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *