Le châtaignier, cette merveille de la nature !

Notre collègue Kristian aime nous parler de son compost et nous montrer de splendides photos de son jardin. Aujourd’hui, il m’a envoyé une vidéo de son châtaignier en fleurs. En travaillant chez Adéquat, j’ai développé une sorte de fascination pour les châtaigniers et, enthousiasmée par la vidéo de Kristian, j’ai décidé de la partager avec vous ! « Je trouve ça génial que tu écrives un article sur mon châtaignier », m’a dit Kristian. « C’est un arbre magnifique ! Je n’y suis pas pour grand-chose, mais j’en suis quand même fier… »

Le Castanea Sativa, ou châtaignier commun, est un arbre de culture originaire d’Italie. Ses feuilles allongées et pointues se distinguent par leurs bords dentelés, tandis que ses fruits sont reconnaissables à leur bogue hérissée de piquants. Les fruits du châtaignier commun sont comestibles et se dégustent poêlés ou sous forme de confiture (cette année, notre panier de Noël en contenait une succulente variante) ou de purée. Il existe en outre du miel de châtaignier et de la farine de châtaigne. Certains disent que cette dernière remplace parfaitement la farine classique, mais je dois vous avouer que nous avons déjà goûté une tarte à base de farine de châtaigne, et que celle-ci n’a pas fait l’unanimité…

Le bois de châtaignier est robuste et durable

Le bois de cœur du châtaignier est à la fois robuste et durable, ce qui en fait une matière première idéale pour la fabrication de clôtures et de poteaux. Pour nos ganivelles françaises et nos clôtures Post & Rail, nous utilisons exclusivement du bois de châtaignier commun. Notre bois vient tout droit de France, et plus précisément du Périgord, le « Pays du Châtaignier ».

Le châtaignier sauvage offre quant à lui un bois plus léger dont l’aspect se rapproche de celui du noisetier et dont la durabilité laisse à désirer. Le bois du châtaignier commun est souple, robuste, et résistant aux insectes. Il doit ces propriétés uniques à son tanin, une substance qui lui permet de résister naturellement aux intempéries.

Ce bois dure ainsi entre 15 et 20 ans… et sans traitement !

Le châtaignier commun se replante tout seul : chaque fois qu’un châtaignier est abattu, un nouvel arbre pousse sur sa souche. Il faut ensuite attendre 15 à 20 ans pour que ce nouveau châtaignier atteigne sa taille adulte et soit prêt à être coupé à son tour. Or, 15 à 20 ans, c’est précisément la durée de vie de votre clôture en châtaignier. Que la nature est bien faite !

Le châtaignier : une merveille de la nature !

Le châtaignier commun est par ailleurs un très bel arbre. Kristian a de quoi être fier ! Pendant sa période de floraison (fin juin – début juillet), le châtaignier s’illumine de jolis chatons aux accents dorés. Un régal pour les yeux, mais aussi pour les oreilles, puisque les fleurs de châtaignier attirent de nombreux insectes – et notamment des abeilles ! En montant un peu le son, vous pourrez entendre leur bourdonnement. Il suffit de fermer les yeux pour s’imaginer en plein cœur de la nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *